Festivites          

Suite...

 

La sortie des artisans : Des traditions révolues, la plus spectaculaire était kharjet al Snaiyya (la sortie des artisans). Pendant la saison estivale, chaque corps de métier rendait une visite collective au mausolée du marabout, patron de la corporation. Si les potiers visitaient Sidi-al-Khafi, les nattiers se rendaient à Sidi-bou-Chaala ; les savetiers avec les forgerons étaient fidèles à Sidi Slimene alors que les pasteurs allaient jusqu'à Sidi Aoun et les maçons à Sidi-ben-Daoud. Tous ces mausolées, situés à l'extérieur de l'agglomération, étaient ainsi visités solennellement chaque année.
Quant aux zaouïa de la médina, elles organisaient leurs veillées (miad, rendez-vous) à tour de rôle, selon les jours de la semaine.

Le saff : Le saff (rangée, défilé) survécut sous une forme folklorique lors des festivités municipales. Cette manifestation reproduisait le cérémonial de la mobilisation des réservistes Hanafya (Turcs ou Koulougli) et des volontaires pour des missions de sécurité au temps du beylik souverain. Il s'agissait d'une parade d'une troupe armée d'infanterie avec son chef, le rais.

Suite ...