Artisanats          

Suite ...

    « Par la porte ouverte, on voit dans le fond des boutiques obscures les longs châssis posés à terre avec leur chaîne en alpha ou en corde dans laquelle les joncs bariolés viennent s'emmêler. Sous les doigts agiles du nattier, commençant à naître tous les dessins multicolores, en damiers, losanges, bandes, qui font de ces travaux des œuvres rustiques encore, mais pleines de goût et de couleurs»
    JOSEPH WEYLAND

 

"Le jonc vert (smar) se récolte entre la mi-juin et la fin juillet dans es sebkha et sur les bords des oueds aux environs de la ville. Sa préparation pour le tissage nécessite de multiples travaux que le nattier effectue avec l'aide de ses ouvriers ou de sa famille. Il faut sécher soigneusement le jonc à l'abri de la pluie, le trier, le teindre de différentes couleurs afin de constituer le stock nécessaire à l'année."

    Suite ...