Acide Docosahexaénoïque (DHA) Omega3

Acide gras polyinsaturé à longue chaîne, de la famille des oméga 3, que l’organisme sait synthétiser à partir de l’acide alpha-linolénique, ou qui est apporté par la consommation de poissons gras (thon, saumon, hareng, etc...) , et des poissons bleu ( sardine, maquerau...)Le DHA joue un rôle important dans la structure des membranes, et le développement et le fonctionnement du cerveau et de la rétine.

Aujourd'hui, certains comlposants alimentaires ont un role bien connu sur la santé.

Le desequilibre alimentaire est souvent la cause directe de certaines maladies trés fréquentes commme les maladies cardio-vasculaires, directements liées à la consommation abusive des graisses.

DHA dans le système nerveux

Le DHA est un constituant essentiel des membranes des cellules, et en particulier des neurones. Il joue également un rôle fondamental au niveau de la rétine et améliore ainsi la vision.
Notre cerveau et nos neurones ont quotidiennement besoin de DHA !

DHA et développement du cerveau chez l’enfant

Les Oméga 3, et notamment le DHA, sont indispensables à la croissance et au développement du cerveau pendant la période fœtale et la petite enfance. C’est pour cette raison que l’on conseille aux jeunes mamans de pratiquer l’allaitement (le lait maternel étant très riche en Oméga 3 et Oméga 6) ou d’avoir recours à des laits enrichis. Des études scientifiques mettent en évidence l’effet du DHA sur le développement de la vision, de l’apprentissage, du QI…

DHA chez la femme enceinte et allaitante

La composition en acides gras du liquide amniotique et du lait maternel est très dépendante de l'alimentation de la femme enceinte puis allaitante. Une femme enceinte dispose de ses propres réserves en Oméga 3 mais celles-ci ne sont pas forcément suffisantes pour satisfaire ses besoins et ceux du fœtus. Il est donc essentiel pour toute femme en âge de procréer de veiller à son alimentation en Oméga 3 et en particulier en DHA, car ceux-ci sont essentiels pour assurer un bon développement cérébral à son bébé.

Le DHA et la lutte contre les déficiences intellectuelles chez les personnes agées

Le cerveau adulte évolue en permanence et avec l’âge, certaines des ses fonctions peuvent être affectées. Plusieurs études montrent que la consommation régulière d’Oméga 3, notamment de DHA, permettrait de ralentir le vieillissement cérébral et de diminuer les risques d’apparition de démence, de maladies d’Alzheimer...

Des apports insuffissants en DHA

Pour couvrir les apports journaliers recommandés en DHA, on préconise de consommer du poisson au moins 2 fois par semaine. Mais ceci ne fait malheureusement pas encore partie de nos habitudes alimentaires.