Coin Santé        

Ail, Protecteur cardiovasculaire

 

 

 

 

1. Description de la plante
2. Partie utilisée en phytothérapie
3. Propriétés
4. Posologie
5. Mise en garde, dangers

 

1. Description de la plante

Nom Scientifique : Allium sativum.

Nom vernaculaire: الثوم

Famille des alliacées ou des liliacées.

L'ail est une plante herbacée de 20 à 50 cm de haut, qui se reproduit de manière végétative. Le bulbe est constitué de 10 à 16 caïeux (aussi appelées " gousses " d'ail), blancs ou rosés.

 C'est une plante cultivée sur tout le globe et adaptée à des climats très différents.

Haut

 


2.Partie utilisée en phytothérapie        


La partie de l'ail utilisée en phytothérapie est le bulbe.

Il est ensuite préparé et consommé sous différentes formes :
- Extrait d'ail ;
- Huile d'ail ;
- Ail Frais ;
- Ail Séché ;
- Ail Fermenté ;
- ..

Haut

 

 


3. Propriétés
Voici la longue liste des propriétés thérapeutiques de l'ail en phytothérapie :
- Antiseptique, combat les infections ;
- Antibiotique ;
- Antihypertenseur ;
- Chasser les parasites (tiques et vers) ;
- Diminution des risques de récidive en cas de troubles cardiaques ;
- Diurétique ;
- Désinfectant intestinal ;
- Prévenir le rhume et la grippe ;
- Propriétés antifongiques en usage externe ;
- Prévention du cancer gastrique, intestinal ou de la prostate ;
- Réduction légère des taux de lipides sanguins (triglycérides et de cholestérol) ;
- Réduction légère de la tension artérielle ;
- Régulation du taux du glucose sanguin chez les diabétiques ;
- Vermifuge.

Ce qu'il faut retenir de toutes ces propriétés de l'ail, c'est principalement son action sur le système cardiovasculaire ainsi que ses propriétés antiseptiques.

Haut

 

 


4. Ail : Posologie  
Ci-après la posologie d'utilisation de l'ail suivant ses différentes formes :

En usage externe, il n'existe que deux formes d'utilisation de l'ail, pour traiter les infections fongiques :
- appliquer sur la peau le bulbe d'ail broyé. Attention car l'ail peut donner une sensation de brûlure en cas de peau irritée ;

En usage interne, les formes d'utilisation de l'ail sont bien plus nombreuses :
- Ail frais : consommer de 4 gr à 8 gr par jour, soit 1 ou 2 gousses ;
- Ail séché : 1gr à 2gr par jour ;

A noter que l'ail cuit ne possède pas les mêmes propriétés. En effet, la cuisson détruit une grande partie de l'allicine, une des substances active de l'ail.

Haut

 

 

5. Mise en garde, dangers

Voici les quelques contre-indications à l'utilisation de l'ail en phytothérapie :
- Déconseillé aux personnes atteintes de porphyrie (maladie du sang rendant photosensible), car l'ail augmente les effets de cette maladie ;
- A éviter avant et après une intervention chirurgicale, compte tenu de l'effet anti-coagulant de l'ail ;
- A ne pas utiliser en cas d'utilisation de plante ou de médicaments anticoagulants ou hypoglycémiants ;
- Légers malaises gastro-intestinaux si la consommation est très forte
- Mauvaise haleine ;
- En usage externe : allergie ou irritations.

A noter que le goût de l'ail est transmis par le lait maternel. Mais des études ont montrés que les enfants dont les mères consommaient de l'ail, tétaient davantage et retardaient le sevrage. Ce qui tend à montrer que les bébés aiment bien ce goût.