Du Ksar au Bled Nabil        

Suite ...

La péninsule du Cap Bon fut conquise par les Arabes en 674 lors de la compagne menée par Abou al-Mohajer sur l'Ifriqiya. Selon Al-Edrissi, mort en 1166, la désignation de la péninsule se rapporta alors au nom de son chef-lieu Djazirat Bachou ; il écrit que la distance entre Tunis et Hammamet est grande et qu'elle est égale à la largeur de la presqu'île de Bachou. Selon El-Bekri, mort en 1094, Menzel Bachou, la métropole de la presqu'île possédait une mosquée, trois grandes places, des souks prospères et le palais d'Ahmed ibn Issa, gouverneur des Aghlabides.

Pour la première fois, il est fait mention de Nabeul, dans l'ouvrage d'Al-Edrissi. Après avoir parlé de Bachou, l'auteur signale un petit fortin au bord de la mer nommé Ksar Nabeul, et situé non loin d'une ville romaine, jadis prospère et dont il ne subsistait que des ruines (Neapolis).
La date de fondation de Nabeul n'est donc pas connue de manière précise. En tenant compte du témoignage d'Al-Edrissi, qui en parlant du fortin de Nabeul ne mentionne aucune agglomération ni construction aux alentours du Ksar, on peut affirmer que la construction de Nabeul commença vers la fin du XIIè siècle.

Suite ...